Sante Seniors

Ce qui fait un être humain est le fait de disposer des capacités de récupération et de représentation de situations ou d’attributs données dans la vie. Toutefois, avec l’âge, cette capacité peut diminuer. Heureusement, il est toujours possible d’entretenir ses capacités cérébrales même après 65 ans. 

La mémoire et son fonctionnement

Avant l’entretien de ses capacités cérébrales, il est important de comprendre le système de mémoire de l’homme. Ce dernier se divise alors en deux catégories de systèmes. Chaque système a ses spécificités et cette division a chacune ses propres organisations. C’est à partir de toutes ces parties que la mémoire capte et fonctionne normalement. En effet, il y a d’une part celles qui sont responsables du captage des informations et d’autre part celle de la création des souvenirs. Pour les neurologues c’est ce qu’on appelle la «mémoire déclarative ». Par ailleurs, il existe une autre partie qui gère l’automatisation des actions déterminées, que l’on appelle « mémoire non déclarative ». 

Les raisons de la diminution de la capacité cérébrale

Si la vieillesse est la principale et naturelle cause de la diminution de la capacité cérébrale, il existe également d’autres raisons à cela. De par la nature et la science, cette diminution de la capacité cérébrale après 65 ans a des impacts sur le raisonnement, sur l’apprentissage, mais surtout sur la mémoire. Les raisons de cette diminution peuvent être diverses mais en général elle dépend des habitudes de vie de la personne concernée. Cela arrive aussi parfois après avoir été atteint de maladie touchant le cerveau comme les neurodégénératives, incluant la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson entres autres. Cependant, les accidents vasculaires cérébraux peuvent également être la source de cette diminution de la mémoire. 

Comment entretenir ses capacités cérébrales après 65 ans ?

Plusieurs résultats d’étude ont pu révéler de nombreuses astuces d’entretien des capacités cérébrales. Ces 4 conseils sortent du lot et sont essentiels pour les seniors.

Faire des activités physiques et sportives

Les activités physiques font partie des solutions indispensables chez les plus de 65 ans. Il est tout de même important de préciser que le sport doit être adapté à la capacité de chacun. On peut par exemple faire de la marche, deux fois par semaine. L’objectif est d’arriver à 150 minutes au total. Avec ce rythme, les personnes âgées peuvent échapper aux risques de crises cardiaques. Toutefois, selon certaines constatations, faire du sport à cet âge ne résout pas totalement les problèmes de dommage de mémoire. Il est alors nécessaire de faire autre chose à part le sport si l’on veut que les seniors aient une bonne capacité cérébrale. 

Faire des sorties avec les proches

Il est indispensable de mettre à jour sa vie sociale en explorant des nouveaux endroits afin de dynamiser sa mémoire. On peut également visiter des amis ou des membres de la famille. Ces sorties créent petit à petit des nouveaux souvenirs au cours de leur vie.

Manger des aliments sains et variés

 A part cela, la nutrition saine avec un régime varié n’est pas à négliger si l’on veut entretenir ses capacités cérébrales au-delà de 65 ans. Cela n’induit toutefois pas de tout manger. Le plus important c’est de se nourrir d’aliments riches en céréales complètes, comme les fruits et légumes, les poissons, etc. et de les varier autant que possible. 

Bien dormir

Une bonne sieste aide à préserver les capacités cérébrales. Les activités stimulantes dont alors à bannir, surtout le soir. Cela va perturber les personnes de plus de 65 ans. Bien que cela soit en général valable pour toute tranche d’âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *