Sante Seniors

L’homme a besoin de manger pour vivre. Nombreux sont les types d’aliments qui s’offrent à lui au quotidien. Certains sont d’origine animale, d’autres d’origine végétale ou autre. Chacun d’eux ont des impacts sur notre organisme et notre santé en général. Mais la plupart du temps, l’homme ne prend pas conscient que certains ont des effets néfastes, notamment à l’aube de la vieillesse. Si le vieillissement est inévitable, en minimiser les conséquences à travers la modification des plats consommés est possible.

Savoir esquiver les carences

Les spécialistes ont constaté que les personnes au-delà de 65 ans négligent leurs alimentations. De ce fait, la majorité des personnes dans ce groupe d’âge présentent des carences alimentaires. Or, cette perte d’appétit est la source principale de la malnutrition chez les seniors. Et pourtant, moins ils mangent et plus ils s’amaigrissent et s’affaiblissent.  Il est alors important de fuir ces carences. 

Privilégier les aliments riches en fibres au quotidien

La plupart du temps, la présence de fibres dans l’alimentation laissent à désirer. On ne le privilégie pas toujours dans les assiettes. Mais vu l’âge des seniors, il est important de penser d’en apporter à son alimentation. Ces fibres jouent un rôle très indispensable chez les plus de 65 ans. La raison est simple : elles préviennent les maladies chroniques et préviennent la constipation. Les fibres sont aussi importantes car elles permettent de réguler le taux de glycémie dans l’organisme et sont responsables de la diminution du taux de cholestérol. Les aliments riches en fibres sont nombreux, mais nous pouvons citer les légumineuses, le pain complet, les fruits comme les pruneaux et les abricots secs, ou encore les oléagineux. 

Favoriser les aliments riches en protéines dans son assiette

Pour mieux vieillir, il est bon de savoir que les protéines sont l’une des choses que doit énormément se constituer notre alimentation. Contrairement à la perception de la majorité des gens, les besoins nutritionnels sont importants après 65 ans. Il est alors de mise de ne pas négliger les protéines dans chacun de leurs plats. Ils luttent contre la fonte musculaire et contribuent à la réparation des tissus dans notre corps. Les protéines donnent aussi de l’énergie au corps des seniors. C’est pour cela qu’il faut compléter au moins les 20 à 25 g par plat, ce qui équivaut à 60 à 70 g par jour de protéines. 

Par ailleurs, on peut trouver des protéines dans les fromages fermes, les fruits de mer, les viandes, les œufs, etc. 

Primer l’eau afin de maintenir une bonne hydratation

Chez les plus de 65 ans, certaines parties de l’organisme ne sont plus vraiment fonctionnelles. C’est pour cela qu’au moment du repas, les seniors peuvent rapidement se déshydrater. Il faut alors un maximum d’eau pour éviter la fatigue causée par la déshydratation. Il faut aussi s’assurer de boire de l’eau au quotidien. Le manque de liquide dans le corps, à un âge avancé,  peut entraîner des crampes musculaires ou des maux de têtes. En plus de cela, la mémoire peut s’affaiblir en cas de carence d’eau, si l’humeur et la concentration risquent de diminuer progressivement. 

Pour mieux vieillir et pour bien manger après 65 ans, il faut bien savoir réguler ce qu’on mange. L’organisme étant vulnérable, il est important de bannir les mauvaises habitudes, sources de maladies et de malaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *